Le gouvernement veut réduire les exonérations de charges des micro-entrepreneurs

Dans son article du 23 septembre, le journal économique Les Echos font état d’un projet lors de la loi de finance 2020, du projet de réduire les exonérations de charges des micro-entrepreneurs (auto entrepreneurs).

Pour rappel : Les micro -entrepreneurs bénéficient de trois années de charges sociales réduites. Ceux-ci ne paient qu’un quart de leurs cotisations la première année d’exercice, la moitié la deuxième, 75 % la troisième, et la totalité dès la quatrième année. Ces exonérations existaient depuis la création de l’ACCRE et il a été généralisé depuis janvier à tous les « micro-créateurs ». 

Le projet, selon Les Echos serait au lieu de bénéficier de trois années moins chargées, les micro-entrepreneurs seront traités à partir de 2020 comme les autres indépendants, avec une année blanche.

Mais ce qui est peut être le plus fâcheux, c’est le changement concernant les auto entrepreneurs/ micro entrepreneurs qui sont déjà engagés dans le dispositif actuel. En effet, pour ceux là, en 2020 ils auront 25 % d’exonérations si c’est leur deuxième année d’exercice, et 10 % si c’est la troisième.

Pour en savoir Plus :

Journal Les Echos 23 septembre 2019

ANALYSE STATUT-AUTOENTREPRENEUR.FR

Si une exonération de charge peut être bénéfique, il n’empêche que mal gérée ou interprétée, elle peut induire en erreur la rentabilité de son activité, de ses services ou de ses produits, difficile à rattraper en année pleine.

L’année blanche ne sera pas meilleure car au bout de 12 mois, votre marge va être réduite d’un seul coup du montant des charges sociales.

Avant de lancer un projet, l’entrepreneur devrait pour prendre en compte toutes les charges qui vont lui incomber en année pleine.

Laisser un commentaire

Fermer le menu